Retour

Plus de 50 artistes chantent plus fort que le feu à Québec

Le spectacle-bénéfice « Chanter plus fort que le feu » est en cours devant 6 000 spectateurs réunis au Centre Vidéotron. Plus de 50 artistes partagent la scène en guise de solidarité pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée, complètement détruit par les flammes le 15 août dernier.

Un texte d’Alain Rochefort

Nelson Minville assure la mise en scène du concert qui compte 21 interprétations. Son objectif est de « récréer l'intimité et la chaleur » qui caractérise le Festival en chanson de Petite-Vallée.

Des gros noms de la musique québécoise ne se sont pas fait prier afin de prendre part à ce concert.

Certains se produisent en duo et même en trio pour l’occasion.

Luc De La Rochelière interprète pour sa part Si Fragile. Il veut contribuer à sa façon à la reconstruction du Théâtre.

« On veut créer un moment qui pourrait ressembler à ces moments qu'on passe autour du feu, à la fin des soirées à Petite-Vallée. Donc, c'est un gros bivouac d'amour et de solidarité autour du Festival », a-t-il raconté avant le début du spectacle.

Kevin Parent veut pour sa part redonner à des personnes qui ont fait énormément pour lui.

Un million de dollars

Tous les profits seront remis aux organisateurs de la campagne intitulée « Autour du feu pour Petite-Vallée ». L’objectif est d'amasser 1 million de dollars.

Le directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée, Alan Côté, est ravi de constater toute cette mobilisation.

« Ça nous donne un élan pour partir la campagne majeure de financement. C’est quand même un million qu'on recherche pour reconstruire. Cette sympathie de partout au Québec est rassemblée dans cette salle ce soir. Au niveau émotif, c’est chargé », dit-il.

Avec les informations de Valérie Cloutier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine