Retour

Plus de festivités, nouvel emplacement et tyrolienne pour le Jour de l'An à Québec

Les festivités du Nouvel An seront bonifiées cette année à Québec. Pour cette 8e édition, la scène principale change d'emplacement, la zone festive est agrandie et les célébrations s'étendront sur plusieurs jours.

Le spectacle pour marquer le Nouvel An sur les douze coups de minuit ne se tiendra plus au parc de la Francophonie. C'est plutôt devant le Parlement, à la Place de l'Assemblée-Nationale, que la foule est attendue.

Il est encore trop tôt pour connaître le nom des artistes qui se produiront sur scène. Comme la tradition le veut, le spectacle pyrotechnique sera présenté sur le coup de minuit.

Autre nouveauté, les fêtards pourront profiter d'une zone festive plus grande sur la Grande Allée, de l'hôtel Le Concorde jusqu'à la Place de l'Assemblée-Nationale, avec projections lumineuses et musique traditionnelle. La plupart des terrasses des restaurants et des bars de l'artère seront chauffées et animées.

La traditionnelle grande roue ne sera plus la seule attraction sur la Grande Allée. Une tyrolienne de 200 mètres fera son apparition cette année. Elle sera en fonction du 27 décembre au 31 décembre pour 5 jours de festivités.

Le passage vers l'année 2017 coïncide avec le 150e anniversaire du Canada. La Ville de Québec voulait marquer le coup en augmentant le budget des fêtes de fin d'année à 450 000 $ pour étoffer la programmation.

Le maire Régis Labeaume est bien conscient que sa ville ne sera pas la seule à vouloir célébrer en grand. « C'est en train de devenir une tradition. On ne veut pas perdre notre statut de la ville qui fête le Nouvel An au Québec. On a un petit peu d'orgueil... On fait ce qu'il faut. »

En plus de l'argent alloué par la Ville de Québec, l'organisation peut compter sur l'aide des gouvernements du Québec et du Canada. L'Office du tourisme de Québec octroie 65 000 $, le Secrétariat à la Capitale-Nationale attribue 50 000 $ et le ministère du Patrimoine canadien contribue à la hauteur de 200 000 $ pour un budget total qui frôle les 800  000 $.

La Ville de Québec a aussi renouvelé son partenariat avec Action promotion Grande-Allée pour assurer la tenue de l'événement pour les trois prochaines années.

L'an dernier, une foule record de 70 000 personnes avait participé aux festivités sur Grande Allée. Les retombées économiques d'un tel événement sont importantes pour la région. En 2014, elles ont été évaluées à 6 millions de dollars, selon un sondage.

Plus d'articles