Retour

Plus de voitures en libre-service à Québec cet été

Communauto compte ajouter une vingtaine de nouveaux véhicules à son système de voitures en libre-service d'ici l'été. L'entreprise lancera la phase deux du service Auto-mobile, en juin, compte tenu du succès qu'il remporte dans la capitale. 

L'offre de véhicules sans réservation passera ainsi de 30 à près de 50 voitures. 

Implanté à Québec depuis juillet, ce service gagne en popularité. « On est actuellement à plus de deux déplacements par jour par véhicule pour chaque trajet d'environ 10 kilomètres, ce qui nous encourage à aller plus loin dans une deuxième phase », explique Marco Viviani, directeur du développement et relations publiques chez Communauto.

En huit mois d'opération, quelque 15 000 déplacements ont été réalisés à Québec avec les voitures hybrides portant le logo d'Auto-mobile.

Dans sa deuxième phase, l'entreprise a pour objectif de faire doubler l'utilisation de ces véhicules. Les voitures sont disponibles dans les quartiers Limoilou, Montcalm, Saint-Roch, Vieux-Québec et Saint-Sacrement.

Cette nouvelle est très bien accueillie par l'organisme Accès transports viables. « C'est une bonne façon de promouvoir la mobilité durable. On augmente l'offre aux utilisateurs, ça peut être un bon incitatif à ne pas posséder de véhicule ou encore en posséder un seul plutôt que deux. On voyait l'offre à Montréal augmenter, on avait hâte qu'à Québec l'offre soit augmentée aussi », constate Étienne Grandmont , directeur général d'Action transports viables.

Dans la métropole, 300 véhicules sont déjà offerts en libre-service.

Communauto envisage déjà une troisième phase à Québec. D'ici 2 ans, il pourrait y avoir de 150 à 200 véhicules sur le territoire de la capitale, selon l'entreprise.

Le défi du déneigement

Par ailleurs, une rencontre a eu lieu jeudi entre la Ville et des représentants de Communauto concernant l'offre et la gestion des véhicules lors des opérations déneigement. 

Communauto a reçu près d'une centaine de contraventions cet hiver pour des véhicules mal stationnés lors des 11 opérations de déneigement.

Ces dernières représentent un grand défi pour l'entreprise. Les abonnés ont pu utiliser les véhicules gratuitement pendant une période d'un peu plus de 24 heures lors d'opérations de  déneigement, en plus d'obtenir un crédit.

Plus d'articles

Commentaires