Retour

Plusieurs accusations contre une propriétaire de garderie

Une propriétaire de garderie en milieu familial, Karima Ben-Khalfallah, fait face à cinq nouvelles accusations, soit quatre chefs de voies de fait simples et une accusation de voies de fait armées sur des enfants de huit mois à deux ans et demi.

La femme de 40 ans s'est livrée lundi matin au palais de justice de Québec. Elle avait déjà été arrêtée en décembre 2015 et faisait face à une accusation de voies de fait. 

Les faits se seraient produits entre 2012 et 2014 dans son service de garde. Depuis sa première comparution, elle ne peut plus travailler avec les enfants.

Karima Ben-Khalfallah a été libérée sous plusieurs conditions, dont un engagement personnel de 2000 $, une interdiction de communication avec les victimes, leurs parents ou des témoins.

Elle ne peut travailler ou faire du bénévolat avec les moins de 16 ans.

Karima Ben-Khalfallah sera de retour en cour le 12 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine