Retour

Pont de Québec : pas de rencontre d’ici le 30 juin

L'ultimatum fixé par les libéraux en campagne électorale pour trouver une solution à l'entretien du pont de Québec ne sera vraisemblablement pas respecté.

Le député fédéral libéral Joël Lightbound a confirmé lundi matin que la deuxième rencontre réunissant tous les partenaires du dossier n'aura pas lieu d'ici jeudi, date de l'échéance.

« C'est des gens qui ont des horaires très occupés, il faut coordonner le tout. Définitivement, c'est dans les cartons d'avoir une deuxième rencontre pour le pont de Québec. D'ici le 30 juin, ça ne sera pas possible », a précisé le député de Louis-Hébert.

Le 10 juin dernier, son collègue, le ministre Jean-Yves Duclos, promettait de fixer « bientôt » la date de cette rencontre.

Le député Lightbound avait convié la presse lundi pour faire le bilan de la session parlementaire du gouvernement Trudeau et répliquer aux conservateurs, qui l'ont accusé d'abandonner la région.

Même si la question de la peinture du pont demeure entière, le député se félicite du travail effectué jusqu'ici.

« Je trouve un peu mystifiant d'entendre les conservateurs nous reprocher d'avoir abandonné le pont de Québec quand, pendant 10 ans, ils n'ont pas donné un coup de peinture. Pendant 10 ans, ils se sont cachés derrière les tribunaux », a soutenu Joël Lightbound.

Des dossiers qui avancent

Le député a rappelé que son gouvernement a fait l'annonce d'un centre de prédédouanement américain pour l'aéroport de Québec et qu'il finance une étude sur la faisabilité du projet de train à grande fréquence de VIA Rail, qui inclut la capitale.

« C'est un des dossiers sur lequel j'entends continuer à faire valoir qu'il est important, s'il y a un train à grande fréquence, qu'il se rende à Québec. »

Joël Lightbound se fait rassurant quant au financement de l'Institut nordique projeté à l'Université Laval. L'établissement demande 30 millions de dollars pour la mise sur pied du nouveau pavillon.

« J'y travaille très fort. C'est un de mes dossiers prioritaires pour essayer de ficeler le projet. Je ne vois pas d'obstacle à l'horizon. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine