Retour

Porcherie incendiée : la thèse criminelle n'est pas privilégiée

Tout indique que l'incendie d'une porcherie survenue mercredi matin, à Saint-Hilarion dans Charlevoix, ne serait pas d'origine criminelle.

Un texte d’Alain Rochefort

Le directeur du Service des incendies, Aurel Bergeron, pense plutôt qu’un problème électrique pourrait être la cause du brasier.

« Souvent, ils ont des ventilateurs. Ça pourrait être une surchauffe de ventilateur » », explique M. Bergeron.

Je ne veux pas m’avancer sur rien, pour dire oui c’est ça, car je n’ai pas de certitude. Mais souvent, c’est ça qui se produit dans des bâtiments comme ça.

Plus de 1000 porcs et porcelets ont péri des suites de cet incendie qui s’est déclenché tôt le matin.

Le bâtiment est une perte totale. La porcherie, située sur le 4e rang Ouest, est le bâtiment principal de l'entreprise Viandes biologiques de Charlevoix.

Elle produit du porc biologique distribué partout au Québec.

Plus d'articles

Commentaires