Retour

Pornographie juvénile : un ex-militaire derrière les barreaux

Un ancien militaire de la base de Valcartier, décoré pour ses faits d'armes, est condamné à un an de prison pour possession et distribution de pornographie juvénile.

D'après des informations de Yannick Bergeron

La poursuite et la défense se sont entendues pour proposer la peine minimale prévue pour la distribution de pornographie juvénile à l'ex-capitaine Louis Buteau, pour des faits mis au jour en 2014. Louis Buteau avait plaidé coupable en décembre aux accusations qui pesaient contre lui. 

En 2014, un enquêteur de la Sûreté du Québec avait pris en contact avec le militaire sur un site suspect. Louis Buteau y recherchait des vidéos de garçons recevant la fessée.

L'homme de 49 ans a mis à la disposition de l'agent d'infiltration des photographies montrant des garçons les fesses rougies par des coups.

Photos et vidéos saisies

Au total, le matériel saisi au domicile du militaire de carrière a permis de retrouver une centaine de photographies et presque autant de vidéos montrant des garçons de 5 à 14 ans.

Après sa détention, Louis Buteau sera en probation pendant trois ans. Durant cette période, il devra suivre une thérapie pour délinquant sexuel. Pendant une dizaine d'années, il devra se ternir loin des lieux publics comme les parcs et les piscines, sauf s'il est accompagné d'un adulte au courant de sa condamnation.

Son nom apparaîtra au registre des délinquants sexuels pour le reste de sa vie.

Militaire décoré

Louis Buteau, qui n'est plus militaire, a servi au sein des Forces canadiennes pendant une trentaine d'années

Alors qu'il était capitaine, il s'est illustré en Afghanistan. Il a été décoré à son retour au pays. Il a aussi été envoyé en Bosnie et en Haïti.

Plus d'articles

Commentaires