Retour

Poursuite policière en motoneige : un jeune conducteur plaide coupable

Un jeune conducteur qui a provoqué une poursuite policière digne d'un scénario de film à Saint-Henri dans Bellechasse a plaidé coupable à des accusations de conduite dangereuse et d'entrave au travail des policiers.

Un texte de Yannick Bergeron

Le 24 janvier dernier, Marc-Antoine Lacasse, 21 ans, circulait à haute vitesse sur un VTT lorsqu'il a croisé des policiers de la Sûreté du Québec qui faisaient de la prévention en bordure d'un sentier fédéré de motoneige. Il a refusé de s'immobiliser.

Pourchassé par un patrouilleur en motoneige, le fuyard a foncé sur son véhicule, projetant le policier au sol.

L'agent est remonté sur sa motoneige et la chasse s'est poursuivie. Il y a eu deux autres contacts entre les engins avant que le policier réussisse à maîtriser le suspect, en bondissant sur lui pour l'entraîner au sol.

Après l'arrestation, les policiers ont retrouvé 6 grammes et demi de cannabis sur le suspect.

Le jeune homme a toutefois expliqué à la juge Chantal Pelletier que c'est plutôt parce qu'il n'avait pas la vignette nécessaire pour circuler dans un sentier fédéré qu'il avait fui les policiers.

À la suggestion des avocats de la Couronne et de la défense, Marc-Antoine Lacasse est condamné à six mois de détention à purger dans la collectivité.

Le jeune homme, qui n'a pas d'antécédent judiciaire, pourra continuer à travailler à la ferme familiale.

Il lui est interdit de conduire tout véhicule, sauf pour les travaux de la ferme.

Plus d'articles

Commentaires