Desjardins lance sa première caisse mobile, un autobus qui offre une multitude de services financiers. Il s'agit d'un véhicule d'une douzaine de mètres aux couleurs de l'institution.

Le projet pilote vise notamment à rejoindre la clientèle à mobilité réduite, comme les personnes âgées. Le véhicule se déplacera donc près des centres d'hébergement et de soins longue durée.

L'institution espère aussi aller chercher de nouveaux membres dans les cégeps, les universités et certains lieux de travail.

Le chef du bureau de l'innovation de Desjardins, Martin Brunelle explique que le véhicule se déplacera près des institutions postsecondaires pour la rentrée scolaire afin d'encourager les jeunes à ouvrir un compte et utiliser les services financiers dont ils ont besoin.

La caisse mobile déterminera ses destinations en fonction de la demande. Elle travaillera en collaboration avec les caisses locales qui devront recueillir suffisamment de rendez-vous pour justifier le déplacement.

« Ouverture de comptes, émission de cartes de guichet, demandes hypothécaires, demandes de placements, de fonds de placement, on est vraiment en mesure d'accompagner le monde sur l'ensemble des services chez Desjardins. », explique Sylvain Trottier, directeur principal aux canaux complémentaires chez Desjardins.

La caisse mobile sera basée dans les basses Laurentides. Elle pourra se déplacer dans un rayon de trois heures de route, jusque dans la région de Québec.

Le projet pilote s'échelonnera d'août à décembre. S'il est populaire et génère un volume de transactions suffisant, d'autres caisses mobiles pourraient voir le jour pour desservir davantage de régions. Dans une deuxième phase, le service pourrait s'étendre aux petites municipalités qui ont vu leur caisse fermer leurs portes.

Plus d'articles

Commentaires