Retour

Près de 1000 « bûcherons » prennent d’assaut le mont Sainte-Anne

Scier du bois, simulation de drave : près de 1000 personnes se sont transformées en bûcherons samedi, au mont Sainte-Anne, lors de la seconde Northman Race, une épreuve qui allie course à pied et épreuves d'habiletés.

Cette course hors de l'ordinaire proposait deux itinéraires, un pour les amateurs et l'autre pour les professionnels. Ex-Olympien des Jeux de Vancouver, Marc-André Bédard est le concepteur du parcours.

« La vibe d'un athlète de haut niveau, c'est stressant, c'est de la pression, c'est une job. Je ne l'ai jamais trop vu comme ça, mais ça reste qu'ici c'est plus du plaisir. Même ceux qui prennent ça au sérieux ou qui se prennent au sérieux, au bout de la ligne, ce sont de grands enfants », a raconté l’ex-biathlète.

D'enseignant à coureur des bois

Benoît Fortin est enseignant dans la vie de tous les jours. Il était bien heureux de faire ressortir le coureur des bois qui sommeille en lui.

L'appétit pour le sport est grand dit l'un des organisateurs, Michel Rochon, surtout lorsque le défi est aussi ludique et amusant.

« C'est de l'activité physique, mais aussi de se dépasser, faire des obstacles, c'est musculaire aussi. Les gens essaient de se surpasser.

D’ailleurs, les courses comme celle-ci pullulent au Québec depuis quelques années.

Avec les informations de Carl Marchand

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine