Retour

Procès Guillot : une séance de « torture » psychologique déposée en preuve

Au procès du pasteur Claude Guillot, accusé de sévices physiques et psychologiques sur six enfants dont il avait la garde, la Couronne a présenté vendredi une preuve vidéo d'une trentaine de minutes. On y voit un enfant en pleurs, en crise par moment, assis au sol devant le pasteur sur son fauteuil.

Un texte de Jonathan Lavoie

L'enfant âgé de 8 ou 9 ans à l'époque est aujourd'hui un adulte. Julien, un prénom fictif, est l'un des six plaignants. Il témoigne depuis trois jours au palais de justice de Québec.

« Il me torture, il n'arrête pas, a décrit Julien au tribunal après le visionnement des segments vidéo. On voit quelqu'un qui a du plaisir, qui rit de moi, qui s'acharne. »

Dans la vidéo, l'enfant qu'il était raconte être épuisé de faire des copies depuis plus d'un mois. Il en serait à 254 d'écrites sur les 400 imposées par le pasteur.

« Quand tu auras tout fini, tu te soumettras et tu obéiras comme Dieu te le demande », dit Claude Guillot dans son sermon à l'enfant.

Menace

Le pasteur menace aussi Julien de montrer l'enregistrement de lui en pleurs à ses proches, aux gens de l'église, en guise de preuve de son mauvais comportement.

Tout au long de la scène présentée au tribunal, le pasteur est entouré de ses filles, qui s'esclaffent à certains moments.

« Elles rient de moi, en train d'encourager leur père », a commenté Julien qui, à quelques reprises, a demandé de faire une pause dans la présentation de la vidéo afin d'ajouter des détails.

Humiliation

À un moment, en reprenant sa place à la barre des témoins, il a dévisagé l'accusé d'un regard lourd de sens.

L'avocate de la Couronne a décrit la scène comme une « séance d'humiliation ». Selon le témoignage de Julien, si ces moments étaient rarement filmés, ils étaient chose courante chez le pasteur.

« C'est très dur à regarder, j'ai passé proche de craquer. [...] Je revois l'homme qui a scrapé ma vie. Je vois un démon », a déclaré Julien, aujourd'hui dans la vingtaine, avant de mettre fin à son témoignage.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine