Retour

Projet de 90 M$ pour convertir les dômes de l’Anse au Foulon

La Coop fédérée souhaite aménager un terminal de transbordement des céréales canadiennes dans le port de Québec. Le projet évalué à 90 millions de dollars prévoit la conversion des deux dômes érigés dans le secteur de l'Anse au Foulon.

La Coop fédérée y entreposerait le grain avant son exportation par bateau jusqu’aux marchés européens et asiatiques.

Elle espère ainsi profiter de l’avantage stratégique qui lui confère la voie maritime du Saint-Laurent tout en consolidant ses activités dans le port de Québec, où elle est présente depuis près de 30 ans.

« Nous savons que ce nouveau terminal sera un moteur de prospérité pour les familles agricoles québécoises puisqu’il permettra d’accroître la capacité d’entreposage et d’ouvrir de nouveaux marchés d’exportation », a déclaré par voie de communiqué le vice-président exécutif agricole de La Coop fédérée, Sébastien Léveillé.

Selon l’entreprise, l’aménagement d’un terminal à l’Anse au foulon permettrait d’exporter annuellement 1,3 million de tonnes métriques de grains d’une valeur de 450 millions de dollars.

Les deux silos avaient été érigés en 2013 pour accueillir les granules de bois de l'entreprise Rentech, qui a fait faillite.

Le projet de la Coop fédérée sera soumis à une consultation publique les 20, 21 et 22 juin à la Place de la Cité.

Plus d'articles