Retour

Projet de transport ou pas, le maire Labeaume est prêt pour la campagne électorale

Malgré les consultations publiques sur le transport, la présentation du nouveau plan de développement du Réseau de transport de la Capitale (RTC) et l'organisation d'un Sommet sur la mobilité, le maire de Québec répète qu'il ne présentera pas de projet de transport durant la prochaine campagne électorale.

Une analyse de Louise Boisvert

Qu'à cela ne tienne, Régis Labeaume a donné mardi, un avant-goût des arguments qu'il compte utiliser pour répondre à ses détracteurs.

La première flèche vise ses adversaires politiques.

Le maire de Québec refuse de présenter un plan de transport. Il annonce aussi qu'il faudra attendre encore deux ans pour statuer sur une infrastructure de transport pour remplacer le défunt projet de Service rapide par bus (SRB)

Ses adversaires politiques lui reprochent de ne pas jouer franc-jeu. Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, estime que Régis Labeaume demande un « chèque en blanc aux électeurs ».

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, croit pour sa part que les citoyens doivent être en mesure de faire un choix éclairé le jour du scrutin, le 5 novembre.

Régis Labeaume réplique en affirmant qu'on ne peut pas improviser dans un dossier aussi complexe.

La deuxième flèche vise les opposants purs et durs au transport en commun

Cette fois-ci, le maire sortant utilise l'argument économique. Ce ne sont pas que des militants qui demandent un réseau plus performant, explique-t-il, les grandes entreprises de Québec également.

La déficience du service de transport en commun est un frein au développement économique de la région.

La troisième flèche s'adresse aux inconditionnels du transport en commun

Particulièrement ceux qui estiment que l'élargissement des autoroutes à Québec est incohérent avec une vision de développement durable. Régis Labeaume leur répond en jouant sur le vocabulaire.

Il ne parle plus d'élargissement, mais de reconfiguration.

Pas de plan de transport certes, mais assurément un plan de communication.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine