Retour

Projet récréotouristique : le maire de Stoneham se fait rassurant

Le maire de Stoneham-et-Tewkesbury n'entend pas autoriser de développement domiciliaire sur le terrain situé entre la station de ski Stoneham et les Trois-Petits-Lacs. Robert Miller s'est fait rassurant quant aux inquiétudes soulevées par un regroupement de citoyens, qui craint qu'un projet récréotouristique ne se transforme en développement résidentiel.

« Je suis convaincu qu'il n'y a pas de résidentiel qui va là », a indiqué Robert Miller, qui souhaite ainsi calmer le jeu à propos des visées du promoteur Christian Déry, du groupe Immeubles des Monts Inc. L'homme d'affaires planche sur un projet avec un premier sentier de vélo de montagne qui verrait le jour l'automne prochain.

L'Association des propriétaires des Trois-Petits-Lacs craint qu'un projet de développement d'une trop grande ampleur perturbe l'écosystème des lacs, qui est fragile.

Pour le moment, il semble qu'aucun développement résidentiel ne soit envisagé par le promoteur selon le maire de Stoneham-et-Tewkesbury, qui assure que cet aspect n'a pas été discuté avec Christian Déry.« C'est trop hâtif de dire qu'il va y avoir du domaine résidentiel. Ce n'est pas dans le collimateur. »

M. Miller précise que si tel était le désir du promoteur, il ne pourrait le faire sans une demande de changement de zonage, puisque ce secteur est zoné forestier.

« S'il y a une demande de changement de zonage, on va y aller de façon ouverte et transparente en assemblée publique. Ce sera l'occasion d'en discuter. Il n'y a aucune cachette. »

Le promoteur a réitéré son intention d'aller de l'avant avec un projet de sentier de vélo de montagne pour relier la Station touristique de Stoneham et le Manoir du Lac-Delage. La construction de résidences ne fait pas partie de ses plans.

« Au moment où on se parle, aucun développement résidentiel n'est prévu sur ces terrains-là. Notre but c'est de faire du récréotouristique. Le développement est axé autour des sentiers. »

Du même souffle, il admet que pour rentabiliser les sentiers, il songe à offrir différents types d'hébergement. M. Déry cite en exemple le développement autour des Sentiers du Moulin ou de la Vallée Bras-du-Nord.

« Il faut trouver une manière de voir qu'est-ce qui peut être fait là, tout en considérant la question environnementale. C'est important pour nous. »

Le promoteur compte soumettre un plan stratégique de développement à la municipalité le printemps prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque