Retour

Proposition pour donner une nouvelle vie au vieux Colisée

Un jeune architecte de Québec, Steve Fortier-Evers, propose à la Ville de Québec un projet ambitieux pour donner une deuxième vie au vieux Colisée, plutôt que d'opter pour sa démolition.

Le finissant à la maîtrise à l'Université Laval a préparé un concept, nommé Streaptease, dans lequel il explique comment l'aréna pourrait devenir la Mecque des sports d'hiver à Québec.

« Peut-être qu'il y a quelque chose qu'on peut faire avec le Colisée, autre que le détruire », suggère celui qui est stagiaire au bureau d'architectes Atelier 21.

Maquette à l'appui, il estime qu'il serait possible de ne conserver que la structure de base du Colisée, soit ses 12 immenses arches de béton qui datent de la conception en 1949 et qui sont visibles à l'extérieur du bâtiment.

Il propose d'en faire une patinoire extérieure et d'y ajouter d'autres équipements sportifs. « On peut conserver la patinoire et aussi intégrer un anneau de glace qui amplifierait les sports d'hiver. »

Selon lui, ces infrastructures pourraient être utilisées aussi l'été, entre autres comme piste d'athlétisme ou pour jouer au « dek » hockey. Elles pourraient aussi servir à de grands événements et spectacles. 

Bien conscient que son projet n'a toujours pas l'appui de la Ville, Steve Fortier-Evers espère inspirer d'autres créateurs à proposer des projets novateurs dans le but de sauver le Colisée, un bâtiment qui selon lui a « révolutionné les arénas québécois ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine