Retour

Protection des sources d'eau potable de Québec : un plan d'action d'ici la fin du mois

L'administration Labeaume déposera d'ici la fin du mois un plan d'action pour protéger le lac Saint-Charles ainsi que toutes les sources d'eau potable de la Ville de Québec. Un rapport sur la qualité de l'eau du lac Saint-Charles sera aussi rendu public par la même occasion.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, la Ville de Québec déposera son plan d'action le 22 novembre. L'administration Labeaume a entre les mains un rapport de l'Association pour la protection de l'environnement du lac Saint-Charles (APEL) depuis plus d'un an, mais repousse sa publication sous prétexte qu'elle veut l'accompagner de mesures correctives.

Tout indique que la santé du lac Saint-Charles, la principale source d'eau potable de Québec, s'est passablement détériorée ces dernières années. La qualité de l'eau du lac Delage, du lac Beauport, de la rivière Montmorency, ainsi que la rivière Saint-Charles et ses affluents, préoccupe aussi l'administration municipale. 

Pour renverser la tendance, toutes les municipalités de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) devront mettre l'épaule à la roue. Les usines d'épuration de Stoneham et Lac Delage, par exemple, devront être modernisées.

L'exemple de Munich

Québec pourrait s'inspirer de la ville de Munich, en Allemagne, qui a acquis des terres près de ses prises d'eau potable pour mieux les protéger.

Le développement des municipalités de la section nord de la couronne de Québec pourrait être limité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine