Retour

Quand une histoire pour enfants devient un jeu vidéo

Des histoires inventées à l'heure du coucher prennent vie chez Studios BKOM de Québec. L'entreprise s'apprête à lancer le jeu vidéo Little Lords of Twilight, inspiré de l'univers créé par un père et ses enfants.

Frédéric Martin, pdg des Studios BKOM, n'a pas oublié les histoires qu'il racontait à son garçon et sa fille. Chaque soir, ils inventaient de nouvelles aventures aux personnages qu'ils avaient imaginés.

Une douzaine d'années plus tard, leur univers se retrouve au cœur d'un jeu vidéo qui sera lancé un peu partout dans le monde et représente la première création originale de BKOM.

« C'était des histoires ouvertes. Chacun pouvait influencer le cours de l'histoire. On a revisité cet univers-là, plusieurs années après la création des personnages », explique Frédéric Martin.

Ainsi, Véroline et Marino, deux personnages baptisés par sa fille Rosalie alors qu'elle avait 4 ans, se retrouvent au cœur du jeu vidéo.

« Mon père venait dans ma chambre, il me racontait de petites histoires, puis on avait créé les personnages ensemble. Chaque jour, c'était des nouvelles histoires, dans des nouvelles places », se rappelle Rosalie, maintenant âgée de 17 ans.

Comme leurs créateurs, les personnages enfantins ont vieilli. Mais cette longue période entre leur création et la naissance du jeu vidéo a été intégrée à l'histoire.

« Les personnages ont été laissés à eux-mêmes, puis la magie qu'il y avait dans cet univers-là s'est comme un peu pervertie. Il y a eu des cataclysmes, des choses causées par la magie, comme des éclipses, qui causent des changements importants chez les personnages », explique Frédéric Martin.

Ainsi, les personnages connaissent des mutations « à la Dr Jekyll et Mr Hyde », selon les cycles de jour et nuit. À la tombée du jour, ils deviennent lugubres et méchants.

« C'est un concept original qu'on pense qu'il est assez unique sur le marché », fait valoir M. Martin.

Un univers fantastique

Le jeu se déroule donc dans un univers fantastique composé de différents mondes. Deux joueurs s'affrontent et, pour gagner, ils doivent vaincre l'ennemi ou traverser son portail, en usant de stratégie.

« On joue sur différents terrains qui reflètent les différents environnements des histoires qu'on racontait. Il y a des paysages qui sont enneigés, glacés, il y a des forêts. Il y en a d'autres qui se passent dans des cavernes, dans des mondes souterrains », illustre Frédéric Martin.

« Tous les décors sont vraiment beaux. J'aime les interactions qu'on peut faire. On peut avoir des alliés, puis on peut choisir nos personnages. Si on veut qu'ils soient de jour ou de nuit, ils ont des allures différentes. J'aime vraiment ça! », commente Rosalie.

Le jeu mobile Little Lords of Twilight sera accessible aux utilisateurs d'Android et d'iOS au Canada en novembre. Il sortira ensuite en janvier dans plusieurs autres pays, dont les États-Unis.

Le jeu, déjà présenté dans quelques salons, a reçu une réponse très positive du marché, affirme M. Martin.

Son créateur voit grand. Il souhaiterait développer le jeu en version 360 degrés. Il songe aussi à mettre en marché des produits dérivés de l'univers de Véroline et Marino et, pourquoi pas, une série animée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine