Retour

Québec en mode hockey, le maire Labeaume satisfait du week-end

Au lendemain de la tenue du premier match de hockey de l'histoire du Centre Vidéotron, la ville de Québec est toujours en mode hockey dimanche.

Plusieurs anciens joueurs des Nordiques, dont Alain Côté et Steven Finn, ont participé en matinée aux Galeries de la Capitale à une activité organisée au profit de la Fondation fête d'enfant Dédé.

L'événement a permis d'amasser 8000 $ pour les familles défavorisées de la région.

Autre match des Remparts

Moins de 24 h après que les Remparts aient bisé la glace du Centre Vidéotron contre l'Océanic de Rimouski, les hommes de l'entraîneur-chef Philippe Boucher ont encore joué dimanche en fin d'après-midi, cette fois contre les Saguenéens de Chicoutimi.

Les Diables rouges l'ont emporté en prolongation par la marque de 4 à 3.

Avant la partie, le maire Labeaume s'est félicité du bon déroulement des festivités samedi soir.

Flanqué du maire de Saguenay Jean Tremblay, qui était de passage pour encourager son équipe, Régis Labeaume s'est réjoui que les deux matchs de hockey aient attiré non seulement des clients de l'est du Québec, mais également de l'ouest.

« On avait dit que c'était un amphithéâtre pour l'est du Québec. Moi, hier, j'ai rencontré des gens de Saint-Hyacinthe, de Drummondville [...] L'entrée à Québec, c'est facile. Se rendre au Centre Vidéotron, c'est facile. L'expérience client est exceptionnelle », a dit le maire avant le match des Remparts contre les Saguenéens.

Au total, les deux matchs ont attiré plus de 33 000 spectateurs.

« Une question de temps »

Pour Steven Finn, qui a assisté au match de samedi entre les Remparts et l'Océanic, il ne fait aucun doute qu'une équipe professionnelle de la Ligue nationale de hockey reviendra à Québec.

« Moi, je pense que c'est une question de temps », a-t-il lancé en matinée.

Le son de cloche est le même du côté d'Alain Côté, qui était aussi dans les gradins du Centre Vidéotron samedi soir.

« La flamme n'a jamais été éteinte depuis qu'ils sont partis en 1995 [...] La flamme a été allumée comme il faut », a dit l'auteur du but le plus controversé au Québec.

Plus de 18 000 personnes ont assisté samedi soir au premier match de l'histoire du Centre Vidéotron. Il s'agissait de la plus grosse foule dans l'histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Plus d'articles

Commentaires