Retour

Québec peut réaliser un tramway et un 3e lien, dit Véronyque Tremblay

À quelques heures du dévoilement du projet de tramway à Québec, le gouvernement Couillard réitère que l'aménagement d'un vaste réseau de transport structurant n'exclut pas la construction d'un 3e lien au dessus du Saint-Laurent.

Les deux projets ne sont pas mutuellement exclusifs, affirme la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, qui souligne cependant ne pas connaître les coûts d'un éventuel troisième lien entre Québec et Lévis.

Elle admet que le projet devra « respecter la capacité de payer » du gouvernement et qu'une facture trop salée pourrait compromettre sa réalisation.

« Si ça n'avait aucun sens comme montant... mais pour l'instant on ne le sait pas. »

Véronyque Tremblay rappelle que plusieurs projets d'infratructures sont en marche à Montréal.

« On va de l'avant avec la construction du pont Champlain, on va de l'avant avec le REM, on va de l'avant avec une ligne bleue, il y a pleins de projets. On ne met jamais en opposition ces projets-là », a-t-elle martelé.

Le gouvernement Couillard devrait réserver 250 millions de dollars dans le prochain budget pour financer les plans et devis du tramway.

« Notre rôle à nous, ç'a été d'ouvrir la porte à ce projet-là. D'ouvrir la porte à Régis Labeaume, pour qu'on se permette à Québec de planifier un projet de transport du 21e siècle, un projet de transport moderne. Un projet de transport qui répond aux attentes des citoyens », a affirmé pour sa part le ministre des Transports, André Fortin.

Prudence du côté de la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) reste pour sa part prudente sur la nouvelle proposition de tramway du maire Labeaume.

La députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, a pris connaissance des grandes lignes du projet de transport structurant, mais préfère attendre la présentation officielle avant de commenter.

La députée a tenu à rappeler les critères incontournables de son parti.

« Ce qu'on a toujours dit, c'est que nous sommes en faveur d'un projet de transport en commun pour la Ville de Québec qui doit tenir compte de la rive sud, et d'autre part, des banlieues de la ville », a affirmé Geneviève Guilbault.

La Ville de Québec doit donner les détails de son projet vendredi après-midi.

Plus d'articles