Retour

Quote-part : nouveau refus des conseillers de Saint-Augustin

Les conseillers municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures demeurent campés sur leurs positions. Malgré l'ajout de nouvelles zones de développement résidentiel au schéma d'agglomération, pas question d'accepter le projet d'entente sur le partage de la quote-part avec la Ville de Québec.

La conseillère France Hamel se réjouit de voir les maires Sylvain Juneau et Régis Labeaume adoucir leur position en ce qui a trait aux secteurs de développement le long de la route de Fossambault, mais précise que certaines exigences doivent encore être remplies.

« Elles demeurent nos conditions », insiste France Hamel. « Et la plus importante, c'est vraiment le montant de base du calcul de la quote-part. »

Elle rappelle que Saint-Augustin a versé 24 millions de dollars à la Ville de Québec en 2015. Une augmentation de 111 % par rapport à la quote-part payée en 2008.

France Hamel tend la main au maire Sylvain Juneau afin de poursuivre les négociations d'ici lundi. « On veut travailler pour le bien de notre ville et la faire avancer. »

Juneau ferme la porte

Le maire de Saint-Augustin n'entend pas poursuivre les discussions avec ses conseillers. Bien au contraire, il demande aux citoyens de faire pression sur eux.

« S'il y a des gens qui connaissent les conseillers et qui veulent les contacter pour leur faire entendre raison, je les invite à le faire. »

Sylvain Juneau accuse les conseillers municipaux de faire passer leurs intérêts avant ceux des citoyens.

Sylvain Juneau persiste à promettre une réduction de la hausse des taxes municipales de plus de 3 % dès cette année, si l'entente sur le partage des frais d'agglomération avec la Ville de Québec est adoptée.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards