Retour

Ranimer les bâtiments historiques de Québec par le biais de la BD

L'historien conférencier Louis-Pascal Rousseau et le bédéiste Francis Desharnais ont fait revivre, le temps d'une conférence mercredi soir, des bâtiments aujourd'hui disparus, mais qui ont marqué le paysage de Québec au cours de l'histoire.

Le Québec Skate Rink, les premières habitations, le premier parlement font partie de ces constructions aujourd'hui disparues.

Lors de la conférence originale alliant histoire et illustrations en direct, le bédéiste Francis Desharnais propose sa propre interprétation de ces bâtiments décrits et commentés au fil de la conférence.

« J'évoque. Il ne faut pas s'attendre à des dessins hyper réalistes, mais des dessins plus schématisés. Dans les préparations que j'ai faites, j'ai même travaillé avec un peu de bricolage », a-t-il expliqué avant la présentation.

Louis-Pascal Rousseau explique que ce sont les tableaux de ces bâtiments, photographies, anciennes gravures, récits de voyage et plans dénichés au fil des recherches qui frappent l'imaginaire et permettent de dégager une représentation qui peut être proposée au public.

« Par exemple, la construction et la disparition du village amérindien qui se trouvait à Québec à l'arrivée de Jacques Cartier, on a trouvé des vestiges de villages semblables ailleurs dans la vallée du Saint-Laurent et en croisant ces informations-là, on a une idée de l'apparence de ce village. »

La conférence historique Québec par ses bâtiments disparus, présentée mercredi soir au Musée de la civilisation dans le cadre de la série de conférences dessinées Planches d'histoire, a donné lieu à un exposé instructif et inusité empreint d'humour et de complicité entre l'historien et bédéiste. Une belle façon de revisiter l'histoire! 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine