Raphaël Lessard a plus l'habitude de pousser la pédale à fond sur la piste que de marcher tranquillement les deux pieds dans le sable à la plage. C'est pourtant ce qu'il a dû se résigner à faire lundi, dans l'attente du Snowball Derby qui aura finalement lieu mardi à Pensacola.

« Je préfère être assis dans le siège de ma voiture de course », a vite tranché le pilote de 15 ans qui tentera de faire sa marque contre les meilleurs jeunes conducteurs aux États-Unis. L'épreuve de 300 tours a été repoussée à deux fois en raison des véritables déluges qui frappent cette région de la Floride depuis dimanche

Le passage de Raphaël Lessard à la plage n'a pas été de longue durée. L'eau ne l'attire pas vraiment. Il préfère de loin les puits.

« La plage, c'est tout de même mieux que d'être coincé dans ma chambre d'hôtel à regarder la télé lorsque les courses sont reportées, avoue Lessard après s'être penché pour ramasser quelques coquillages avant que la pluie ne reprenne de plus belle. Ça me permet de relaxer un peu. »

Pilote à tout prix

Entouré par ses parents et son agent Robert Desrosiers durant sa promenade au bord de la mer, ce jeune Beauceron est prêt à crier sur tous les toits qu'il veut devenir pilote professionnel de la série Nascar en sol américain. Et jusqu'à présent, il est entendu.

Ses cinq victoires en 2016 et sa conquête du championnat Cars Tour en Caroline du Nord lui ont permis de se faire un nom.

« Je ne parle pas beaucoup aux autres pilotes, précise Lessard. Moi, je veux conduire. Mais je sais que ce métier comporte beaucoup d'autres responsabilités que celle de piloter. Mon agent me cite souvent Patrick Carpentier en exemple. Il l'a aussi conseillé. »

C'est un phénomène, c'est ce qui m'incite à persévérer afin d'aider la famille à réaliser le rêve de Raphaël de courir en Coupe Sprint. Il n'y a qu'un seul chemin pour arriver à nos fins et c'est celui que nous suivons en ce moment.

L'agent de Raphaël Lessard, Robert Desrosiers

Mardi à 18 h (HNE), lorsque le drapeau vert sera agité, Raphaël Lessard partira de la 33e place d'un plateau relevé de 36 coureurs.

Il a réussi à se qualifier après avoir bousillé sa première chance en séance de qualifications vendredi en terminant au 48e rang. Les 30 premiers passaient directement à la grille de départ tandis que les non-qualifiés devaient prendre part à une course de la dernière chance samedi.

Une troisième place lui a finalement assuré un essai contre l'élite de la catégorie Super Late Model.

« Je pense encore à comment je vais m'y prendre, mais je suis confiant de pouvoir remonter le peloton, affirme-t-il sans la moindre hésitation. Je me dis que ces gars-là sont des pilotes comme les autres. Je suis capable de compétitionner avec eux. Je vais essayer de ne pas commettre d'erreur et de garder mon focus. »

Le plus beau jour de ma vie

Raphael Lessard a souvent effacé des retards durant la saison pour monter sur le podium. Il l'a encore fait samedi en passant de la 14e à la 3e place sur ce circuit où il dit atteindre une vitesse de pointe de 210 km/h.

Chaque jour de course, c'est le plus beau jour de ma vie

Raphaël Lessard

Lessard étale sa joie de pratiquer le métier de pilote partout où il passe même si vendredi, il n'était pas de bonne humeur après avoir raté sa première qualification.

Après cet échec, il se promenait comme un fauve autour de la roulotte de son équipe avant de foncer vers mon micro de journaliste pour jurer qu'il allait se racheter.

Les favoris

Raphaël Lessard ne sera pas le plus jeune pilote en piste mardi. Derek Kraus, 15 ans (quelques mois en moins), et Chandler Smith, 14 ans, seront les cadets de cette épreuve. Ils partiront respectivement 34e et 26e.

William Byron, 19 ans, sept fois vainqueurs de course en Camping Truck Séries et conseillé par l'ex-pilote Max Papis, est le détenteur de la pole.

Christopher Bell, 21 ans, grand espoir de l'équipe de Kyle Busch, Harrison Burton, 16 ans, fils de l'ex-pilote Nascar et commentateur Jeff Burton, Ty Majeski, 22 ans, triple champion de la série ARCA au Midewst ainsi que le vétéran de 29 ans Bubba Pollard sont quelques favoris du 49e Snowball Derby.

La semaine dernière, avant la tenue de la séance de qualifications, le site spécialisé Speed51 a estimé les chances de victoires des pilotes.

Raphaël Lessard et neuf autres participants ont obtenu une excellente cote à 10 contre 1. Seuls Majeski, Pollard et Bell ont obtenu une meilleure cote (5 contre 1).

Entre deux regards rapides sur son téléphone intelligent pour regarder des vidéos de courses (c'est comme une drogue pour lui), Raphaël Lessard apprécie chaque seconde de son expérience à Pensacola, sa dernière course de la saison.

Qu'avait-il prévu de faire lundi après-midi, après son escapade à la plage?

« Je vais me louer un film de courses à la télé, mais pas RUSH, je l'ai déjà vu 50 fois. »

RUSH raconte la rivalité entre les pilotes de formule 1 Niki Lauda et James Hunt. Raphaël Lessard est en train de bâtir la sienne avec de nombreux jeunes pilotes américains...

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine