Retour

Rappel de produits : difficile de rejoindre les consommateurs

Le cas d'une citoyenne de Neuville qui a vu l'un de ses thermostats prendre feu dans sa cuisine n'est malheureusement pas un cas isolé. Le Service de protection contre l'incendie de Québec voit le même genre d'incidents plusieurs fois par année.

« Malheureusement, ce sont des problèmes qu’on voit », déplore Annie Marmen, relationniste pour les pompiers de Québec. Le Service de protection contre l'incendie de Québec intervient sur une douzaine de cas annuellement.

Dans le cas de la citoyenne de Neuville, son thermostat de marque Honeywell faisait l'objet d'un rappel de Santé Canada depuis 2011. La dame l'ignorait puisqu'elle avait acheté sa maison moins d’un an avant l’incendie.

Selon Mme Marmen, en plus des thermostats visés par des rappels, une mauvaise installation peut causer des drames.

« Il y a des moyens pour éviter ça, la première, c’est de faire affaire avec un maître électricien.[…] Il faut s’assurer qu’on ne dépasse pas la capacité du thermostat », souligne-t-elle.

Difficile de se retrouver dans les rappels

Le monde de rappels est très vaste et de nombreuses agences et ministère sont impliqués. Mais un constat demeure : le consommateur est souvent responsable de chercher l’information.

« Le système actuel ne peut pas fonctionner de façon très efficace à l’exception d’un petit nombre de rappels qui sont médiatisés », explique Georges Iny, le président de l'Association pour la protection des automobilistes.

Dans l’industrie automobile qu’il connaît bien, les fabricants doivent maintenir un registre d’acheteurs afin de les contacter directement lors de rappel. Le système fonctionne bien, mais il est difficilement exportable aux produits de consommation courants, selon M. Iny.

« Prenons exemple d’une bouilloire à 14,99 $. Est-ce qu’on aurait besoin d’avoir l’adresse des individus? », questionne-t-il.

Selon M. Iny, la problématique est complexe, surtout parce que « le consommateur a une foule de produits dans sa maison qui peuvent tous faire l'objet de rappel ».

Il estime qu’il faudrait peut-être travailler de concert avec les distributeurs et détaillants afin qu’ils puissent retrouver une partie des clients lors d’annonces de rappels.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine