Retour

Recensement de 2016 : le français recule à Québec

Le français comme langue parlée le plus souvent à la maison perd du terrain à Québec au profit de l'anglais et des autres langues.

Selon les données du dernier recensement de Statistique Canada, le nombre de citoyens s’exprimant principalement dans la langue de Molière a reculé de 2,5 points de pourcentage entre 2011 et 2016, parlant de 97,44 % à 94,9 %.

« Ce qu’on constate, c’est un recul en termes de proportion. Ça reste tout de même une très grande proportion [de citoyens qui s'expriment en français à la maison] », nuance Jean-François Lepage, analyste principal en statistiques linguistiques chez Statistique Canada.

En revanche, au cours de la même période, l’anglais a progressé dans les foyers de la capitale : la proportion de personnes s’exprimant d’abord en anglais a augmenté de près de 75 %, passant de 1,03 % à 1,9 %.

Signe que Québec accueille de plus en plus d’immigrants, le nombre de personnes parlant une autre langue que le français ou l’anglais est aussi en hausse. En 2016, 1,9 % de la population de Québec utilisait principalement une autre langue à la maison, comparativement à 1,5 % en 2011.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine