Retour

Reconnu coupable, un massothérapeute s'emporte en cour

Le massothérapeute Nadim Haj Hattab s'est emporté, mardi matin, pendant le prononcé de sa sentence sur trois accusations d'agressions sexuelles. L'homme de 41 ans a dû être maîtrisé par plusieurs constables spéciaux avant d'être sorti, menotté, de la salle d'audience.

C'est donc en son absence que la juge l'a déclaré coupable de tous les chefs d'accusation.

Nadim Haj Hattab travaillait à la clinique Ayurveda Massothérapie de la rue Maguire jusqu'à son arrestation en 2012.

Trois clientes âgées de 38 à 55 ans se sont plaintes de gestes à caractère sexuel, dont une qui a subi des attouchements aux parties génitales.

Nadim Haj Hattab est le même individu qui s'en était pris à deux journalistes lors de son procès, l'hiver dernier.

Plus de détails suivront.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine