Retour

Réfugiés syriens : la Ville de Québec entend respecter ses objectifs

La Ville de Québec a réaffirmé à la province son intention de faire sa part pour venir en aide aux réfugiés syriens en accueillant de 125 à 200 familles.

Le maire Labeaume a discuté avec la ministre québécoise de l'Immigration Kathleen Weil, cette semaine, à qui il a confirmé le nombre de familles que Québec est prête à prendre en charge.

« C'est 125 à 200 familles, parce que si on va au-delà de ça, il y a des problèmes d'accueil pour les tests de santé », mentionne le maire de Québec.

La disponibilité des professionnels de la santé à la clinique des réfugiés limite le nombre de familles que la Ville peut accueillir avec succès, explique Régis Labeaume.

« La ministre m'a dit qu'on était les plus prêts au Québec, elle nous a remerciés », a par ailleurs souligné Régis Labeaume.

En ce qui a trait à l'accueil par la population, le maire croit que « les gens de Québec sont des gens généreux ».

Il préfère ne pas s'attarder à la banderole affichée cette semaine par des citoyens qui s'opposent à la venue de réfugiés.

« Il y a une population qui est dans la misère extrême, c'est épouvantable ce qu'ils vivent. Je pense qu'un humain normal doit ouvrir son cœur et penser qu'il doit contribuer. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine