Retour

Régis Labeaume veut plus de contrôle sur les radars photo

« Je peux-tu avoir le nombre de radars photo que je veux? » Le maire de Québec, Régis Labeaume, veut se libérer des griffes du ministère des Transports. Dans une longue tirade au colloque sur la sécurité routière, samedi, il a réclamé le droit de gérer lui-même les radars photo sur le territoire de sa ville.

Régis Labeaume estime que le bilan de sécurité sur les routes de Québec ne pourra véritablement s’améliorer que si son administration peut elle-même prendre toutes les décisions qui s’imposent.

Le maire s’oppose particulièrement au fait que c’est le ministère des Transports du Québec (MTQ) qui décide combien de radars photo sont déployés sur le territoire de la capitale.

Le MTQ doit aussi approuver l’endroit où ces radars photo sont installés. Selon Régis Labeaume, cette situation doit cesser, entre autres pour les radars photo mobiles, qui sont actuellement au nombre de quatre à Québec.

« On pense qu'on est assez intelligent et compétent pour prendre toutes les décisions. C'est un ensemble de moyens qui, mis ensemble, vont donner des résultats », insiste le maire.

Plus de détails à venir…

Plus d'articles