Retour

Remise en liberté de Jacques Delisle : les audiences reportées en décembre

La demande de remise en liberté de Jacques Delisle sera reportée de quelques semaines pour permettre à la défense de se préparer face à la nouvelle preuve balistique que présentera la Couronne.

Le juge Benoît Moulin, qui entend la requête de remise en liberté de l'ex-juge Delisle, accorde ainsi un délai demandé par la défense. La date de la reprise des audiences sera fixée dans les prochaines semaines. Les avocats de la Couronne et de la défense ont proposé un retour en Cour entre le 6 et le 9 décembre.

La poursuite a été autorisée lundi à présenter de nouveaux tests balistiques qui, selon elle, infirment la thèse du suicide avancée par les experts de Jacques Delisle.

L'angle de la balle qui a tué la conjointe de Jacques Delisle, Nicole Rainville, en 2009, est au coeur des plaidoiries dans le cadre de la demande de remise en liberté de Jacques Delisle.

La défense prétend que la balle a ricoché dans le cerveau à la suite d'un tir à angle droit, ce qui explique une fracture sur la tempe intérieure droite de Nicole Rainville.

Vendredi, le procureur de la Couronne a révélé que des tests balistiques démontrent qu'une balle tirée de cet angle serait nécessairement sortie du crâne.

L'ex-juge Jacques Delisle devra retourner à la prison de La Macaza jusqu'à la reprise des procédures.

Rappelons que Jacques Delisle demande d'être remis en liberté d'ici à ce que la ministre de la Justice termine la révision de son dossier. Jacques Delisle allègue qu'il est victime d'une erreur judiciaire et la ministre de la Justice analyse actuellement la possibilité d'ordonner un nouveau procès.

Plus d'articles