Retour

Rencontre « respectueuse » sur l'eau potable à Stoneham

Les élus de Stoneham se sont entretenus mercredi soir avec le maire Régis Labeaume et les membres de la Communauté métropolitaine de Québec pour discuter du moratoire sur les nouvelles constructions et de la stratégie à mettre en oeuvre pour protéger les sources d'eau potable.

La Ville de Stoneham avait été critiquée pour avoir délivré des permis de construction avant l'imposition du moratoire de 90 jours de décembre.

La rencontre s'est cependant déroulée dans une atmosphère et des échanges respectueux, mentionne le maire de Stoneham-et-Tewkesbury, Robert Miller.

La CMQ présentait le résultat des travaux amorcés le 17 décembre sur le règlement de contrôle intérimaire qui doit encadrer le développement dans le bassin versant des prises d'eau des rivières Saint-Charles et Montmorency.

Le maire Miller est ouvert aux mesures proposées qui, dit-il, ne limiteront pas le développement de façon catastrophique.

« Les mesures proposées sont quand même intéressantes. Plusieurs nous rejoignent, d'autant plus qu'on sait qu'on va rouvrir le plan métropolitain d'aménagement et de développement quant aux densités et aux terrains. C'était une préoccupation qu'on avait pour être capable de respecter davantage l'aspect nature qui est notre image et notre signature ici. »

Recommandations

Il laisse entendre que le projet de règlement n'est toutefois pas à l'entière satisfaction de Stoneham, mais que les élus pourront faire leurs recommandations.

« Ce qu'on nous a présenté hier, oui, il y a des volets super intéressants, mais je pense que les membres du conseil vont analyser ça au cours des prochains jours et vont faire des recommandations d'ajouts ou de modifications à ce qui a été déposé. »

Le maire Miller souligne cependant que le conseil municipal dispose de peu de temps pour analyser le dossier, puisque des rencontres publiques sont prévues la semaine prochaine pour présenter le projet de règlement de la CMQ.

La CMQ déposera le 14 mars son règlement qui sera acheminé au ministère des Affaires municipales pour approbation.

Plus tôt dans la journée, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait présenté les résultats d'un sondage qui montre que plus des deux tiers des citoyens de Stoneham-et-Tewkesbury et de Lac-Beauport sont d'accord avec les mesures pour protéger l'eau.

Robert Miller ne se dit pas surpris du résultat dans sa municipalité, qui dit-il, obtient déjà l'aval de sa population pour le raccordement de résidences au réseau d'aqueduc et d'égout dans des secteurs névralgiques près des cours d'eau.

Une autre rencontre se tient jeudi soir, cette fois avec les élus de Lac-Beauport.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine