Retour

Retour en images sur le 50e Festival d'été de Québec

Les dernières notes de la 50e édition du Festival d'été de Québec ont résonné hier soir. Pendant 10 jours, nos journalistes ont survolé une partie des quelque 300 concerts offerts. Voici quelques clichés marquants de la cuvée 2017 du FEQ.

Un texte de Maxime Corneau

Melissa Etheridge a réussi un coup de circuit dès le premier soir du Festival d’été. La foule était tellement nombreuse qu’elle a fait fermer le site du parc de la Francophonie dès ses premières chansons.

Desjardins honoré

Une quinzaine d’artistes ont offert un hommage à Richard Desjardins lors de la soirée d’ouverture. Fred Fortin était du nombre.

Rappeurs au rendez-vous

La soirée hip-hop a accueilli cette année le rappeur Kendrick Lamar. Le charismatique Anderson .Paak a toutefois su faire lever la fête en première partie avec ses nombreuses interactions avec le public.

Retour sur scène attendu pour P!nk

P!nk avait choisi Québec pour donner son deuxième concert en près de quatre ans. Des admirateurs de partout dans le monde sont venus la voir réaliser une performance endiablée à la hauteur de sa réputation.

La frénésie des BSB

Le premier week-end à saveur pop s’est terminé avec la visite des mythiques Backstreet Boys. Les bouchons pour les oreilles étaient nécessaires pour cette soirée nostalgie. Non pas en raison de la présence des haut-parleurs, mais bien pour amoindrir les cris de la foule enthousiaste. Le chanteur originaire de Québec, Jonathan Roy, a ouvert la soirée.

Des légendes de passage

L’atmosphère était encore à la nostalgie lors des passages des légendaires The Who sur les Plaines et des Men Without Hats au parc de la Francophonie.

Déluge de décibels

Une nouvelle page de l’histoire d’amour entre Metallica et Québec a été écrite vendredi soir. Le quatuor a exceptionnellement joué un concert de 2 h 30 devant une foule compacte et attentive ; les admirateurs ne voulaient rien manquer.

Les Plaines en plancher de danse

Les personnages animés de Gorillaz se sont matérialisés samedi dernier sur la scène principale du Festival d’été. Le créateur du groupe, Damon Albarn, a fait danser son public sous une pluie de décibels et d’effets lumineux.

Muse termine en beauté

C'est le trio anglais Muse qui a eu l'honneur de clore le 50e Festival d'été de Québec sur la scène principale. La tête d'affiche était appuyée de 11 immenses panneaux lumineux mobiles qui ont donné une ambiance unique au concert.

Plus d'articles

Commentaires