Retour

Retour en ondes : Nathalie Normandeau contre-attaque

Malgré les accusations de fraude, de complot et d'abus de confiance qui pèsent contre elle, l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau sera de retour en ondes le 6 septembre. Elle dénonce les députés provinciaux qui ont, tous partis confondus, décidé de boycotter son micro.

« C'est très décevant et j'estime que les parlementaires de l'Assemblée nationale sont totalement irresponsables de faire ce qu'ils font. Pourquoi ? Parce qu'ils viennent brimer un principe, un droit fondamental dans notre système de justice, celui de la présomption d'innocence », a lancé la nouvelle animatrice de BLVD 102,1 en marge du dévoilement de la programmation de la station.

Nathalie Normandeau occupera la case horaire du retour à la maison. L'ancienne ministre libérale ne parlera pas exclusivement de politique, mais elle n'a certainement pas l'intention d'éviter le sujet.

« Je me sens extrêmement à l'aise d'aborder tous les sujets. Il n'y a pas que la justice dont on traite en politique », fait-elle valoir.

Elle souligne notamment que certains députés fédéraux ont indiqué qu'ils accepteraient ses demandes d'entrevue.

L'animatrice sera néanmoins limitée par les accusations qui pèsent contre elle et refusera notamment de commenter sa situation personnelle et tous les dossiers liés à l'Unité permanente anticorruption (UPAC), le corps policier qui l'a arrêtée le 17 mars.

En duo avec André Arthur

Pendant 15 minutes chaque jour, Nathalie Normandeau partagera l'antenne avec André Arthur.

Celui qui a longtemps été considéré comme le roi des ondes à Québec, et qui n'est pas étranger à la controverse, est persuadé que l'ancienne politicienne n'a rien à se reprocher.

« Madame Normandeau a été lancée en dessous de l'autobus par le Parti libéral du Québec. Elle est innocente. Elle n'a été trouvée coupable de rien », insiste André Arthur en mettant de l'avant lui aussi le principe de la présomption d'innocence.

L'animateur aura aussi sa propre émission à l'heure du dîner. Chez Leclerc Communication, la direction est convaincue qu'André Arthur saura respecter les lignes directrices de la station. Ses interventions seront néanmoins préenregistrées et diffusées en différé.

Avec l'arrivée d'André Arthur et de Nathalie Normandeau, la station BLVD 102,1 complète son virage vers la radio parlée amorcé avec l'émission de Stéphane Gasse le matin.

Au printemps, la station avait terminé au 8e et dernier rang des sondages Numeris sur les cotes d'écoute.

Plus d'articles

Commentaires