Retour

Rivière Lorette : les sinistrés de 2005 invités à se manifester

Le Regroupement sinistrés entraide, formé dans la foulée des inondations de la rivière Lorette, en 2005, invite les citoyens qui désirent participer à l'action collective actuellement en préparation à se manifester.

Le Regroupement communique présentement avec les résidents des secteurs touchés, mais comme certains propriétaires ont déménagé depuis le sinistre, un avis a été publié dans les journaux jeudi matin afin de les localiser.

Rappelons qu’un juge a autorisé récemment un recours collectif contre la Ville de Québec, 12 ans après les pluies diluviennes qui avaient entraîné des refoulements d’égouts dans 500 résidences de Québec et de L'Ancienne-Lorette.

Selon le président du Regroupement, Mario Dubé, un règlement à l'amiable avec la Ville de Québec permettrait à toutes les parties impliquées dans le dossier d'économiser temps et argent.

Le « bon geste »

Il invite le maire Régis Labeaume à poser le « bon geste » et rappelle que la responsabilité de la Ville a été démontrée l'an dernier, dans le cadre de la poursuite intentée par l'entreprise Équipement E.M.U.

« Ce n’est pas son équipe qui était là, donc il ne faut pas lui faire porter tout l’odieux de la responsabilité, mais rendu là, c’est lui qui a l’odieux de régler le dossier maintenant, soutient Mario Dubé. Donc à partir de moment-là, on ose espérer que tout le monde va travailler de bonne foi puis qu’on pourra tourner la page tout le monde ensemble le plus vite possible. »

Régis Labeaume n’a pas voulu commenter la sortie du Regroupement. « Le recours collectif, je n’en parlerai pas […] Vous allez comprendre qu’aussitôt que c’est judiciarisé, je ne dirai pas un mot », a signifié le maire.

Plus d'articles

Commentaires