Retour

Sac abdominal : une jeune femme crée des vêtements adaptés

Une jeune beauceronne qui a dû subir une stomie à l'âge de 19 ans a décidé d'aider et d'inspirer d'autres femmes comme elle. Andréanne Gousse lance avec son copain une collection de sous-vêtements adaptés aux femmes qui vivent avec un sac abdominal.

Il y a quatre ans, Andréanne Gousse n'était pas la femme souriante et pleine de vie quelle est aujourd'hui. La jeune femme souffrait d'une maladie inflammatoire de l'intestin, lui causant des problèmes de diarrhée et de sang dans les selles. Elle a dû se faire enlever le colon et doit depuis porter un sac en permanence.

Mais, à 19 ans, la jeune femme constate le manque de sous-vêtements adaptés à la clientèle de son âge. L'âge moyen des patients qui subissent une stomie est de 72 ans. C'est alors qu'est né le projet Ana, il y a un an, destiné aux femmes plus jeunes.

« On voulait vraiment quelque chose de jeune pour qu'on puisse mettre les sous-vêtements et qu'on sente qu'on est toujours féminine, belle et désirable auprès des autres », dit la jeune femme.

Une idée qui vient en fait de son copain. « Je voulais transporter l'épreuve que l'on a vécue ensemble en opportunité », raconte Alexandre Toulouse, président-directeur général d'Ana.

Après des mois de travail, le couple et une amie vont lancer à la mi-février trois modèles de culottes. Les sous-vêtements à taille haute cachent complètement le sac tout en étant féminine. « On voulait que ce soit adapté, mais avant tout, que ce soit fashion et que la femme se sente séduisante », explique la directrice conception et développement, Marie-Noëlle Routhier.

Les culottes, fabriquées en Beauce, seront en vente en ligne et auprès de cinq potentiels fournisseurs spécialisés.

Les jeunes entrepreneurs souhaitent éventuellement élargir leur production en offrant des sous-vêtements pour les hommes et d'autres types de vêtements adaptés. Ils publient aussi un blogue qui vise à briser les tabous entourant la réalité des femmes qui vivent avec une stomie.

Au Québec, plus de 35 000 personnes ont subi une stomie, dont le tiers sont permanentes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine