Retour

Saint-Augustin-de-Desmaures : les conseillers répliquent au maire

Les conseillers municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures ont réagi à la demande d'enquête faite par le maire Sylvain Juneau auprès du ministère des Affaires municipales. Ils lui demandent de cesser « de ternir la réputation de la ville ».

Sylvain Juneau a envoyé une lettre jeudi au bureau du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, pour demander que la lumière soit faite sur tous les actes municipaux depuis 2006.

Les conseillers dénoncent l'attitude du nouveau maire qui, disent-ils, laisse planer des doutes sur son administration précédente au lieu de travailler au développement de la Ville.

« Nous regrettons que pour l'instant, le maire Juneau contribue davantage à ternir la réputation de sa municipalité pour se démarquer du conseil de ville qu'à solutionner le problème ou à respecter son engagement électoral d'un gel de taxe en 2016 », affirme la conseillère France Hamel, leur porte-parole.

La situation est tendue entre les conseillers et le maire depuis qu'il a dû annuler une assemblée extraordinaire du conseil municipal le 28 septembre dernier parce qu'il n'y avait pas quorum. Il est outré de n'avoir pu rendre public un avis juridique que la Ville a obtenu dans le cadre d'une enquête interne portant sur l'administration passée.

Les conseillers soutiennent qu'ils ont en main une lettre de l'avocat qui a rédigé cet avis juridique. Celui-ci leur conseille de ne pas le rendre public.

Ils ont d'ailleurs l'intention de mettre en application plusieurs des recommandations de cet avis.

Les conseillers « prêts à collaborer »

Les conseillers rappellent qu'en réponse à une requête de l'ancienne administration, deux fonctionnaires du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) ont effectué en début d'année une analyse de la situation à Saint-Augustin-de-Desmaures. Ils ont ensuite formulé des recommandations que la municipalité s'efforce d'appliquer.

De plus, disent-ils, le directeur général de la Ville poursuit son enquête qui doit elle aussi déboucher sur une série de recommandations.

Ils mentionnent que si le ministre Pierre Moreau juge qu'il y a lieu d'élargir l'intervention de son ministère au-delà de ce qui est en cours, « il trouvera au conseil de ville toute la collaboration nécessaire ».

Juneau persiste et signe

Pour le maire Sylvain Juneau, pas question de reculer. Il estime avoir été élu par la population pour « mettre de l'ordre » dans les affaires de Saint-Augustin. Il entend tenir parole.

« Répondre aux besoins des citoyens, répondre aux demandes des citoyens, moi je considère que ce n'est pas ternir l'image de la ville », a-t-il affirmé.

Plus d'articles

Commentaires