Retour

Saint-Augustin : un potentiel allié du maire Juneau se présente conseiller

Éric Dussault, un candidat défait à l'élection à la mairie de Saint-Augustin-de-Desmaures, tente sa chance comme conseiller municipal.

L'homme d'affaires a déposé sa candidature au poste laissé vacant par la démission de Marie-Julie Cossette dans le district du Lac. Il est le premier candidat officiel.

Ex-adversaire de Sylvain Juneau, il se montre plus près des idées du nouveau maire que de celles des cinq conseillers issus de l'administration Corriveau.

« Je serais beaucoup plus près des idées de M. Juneau. On voit clairement que M. Juneau veut ramener la situation, alors que les conseillers semblent vouloir creuser le trou juste un petit peu plus creux », soutient le candidat.

Éric Dussault se dit notamment en faveur de l'entente de principe sur le partage des frais d'agglomération avec la Ville de Québec, à laquelle s'opposent les cinq conseillers.

« Les grandes lignes sont très bonnes, puis c'est de beaucoup supérieur à l'entente que l'on a présentement. C'est surtout ça le point majeur que moi je retiens. Il n'y a plus de zones grises, alors qu'avec l'ancienne entente il n'y a que des zones grises », estime Éric Dussault.

Le propriétaire de l'entreprise Freins Alco était arrivé dernier lors de l'élection à la mairie de Saint-Augustin, en juin dernier.

Les personnes intéressées à se présenter ont jusqu'au 19 février pour déposer leur candidature. L'élection partielle se tiendra le 20 mars.

« Une déclaration importante » mardi

Par ailleurs, le maire de Saint-Augustin a convoqué une séance extraordinaire du conseil municipal mardi, à 19 h 30, pour voter sur l'entente de principe conclue avec le maire de Québec.

Les conseillers, qui ont fait valoir leur opposition au nouveau partage des coûts, ont convoqué la presse à 15 h pour « une importante déclaration pour le bénéfice de leurs concitoyens et concitoyennes ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards