Retour

Saint-Augustin : une baisse de taxes de 3 % si l'entente est adoptée

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures fait miroiter une réduction de la hausse des taxes municipales de plus de 3 % dès cette année si l'entente sur le partage des frais d'agglomération avec la Ville de Québec est adoptée. S'appuyant sur la même étude que ses adversaires, Sylvain Juneau mise sur les économies à faire à court terme.

Dans un communiqué envoyé aux médias vendredi, le maire Juneau lance un ultime appel à ses adversaires, qui ont signifié leur intention de rejeter l'entente, plus tôt cette semaine. Les conseillers se rangent derrière le rapport de l'expert de l'Université Laval qu'ils ont mandaté, qui conclut que le nouveau scénario serait avantageux pour les 15 premières années seulement.

Mais le maire croit que les économies qui seraient générées dans les premières années de l'entrée en vigueur de l'entente sont assez avantageuses pour justifier son adoption. D'autant plus que l'expert de l'Université Laval François Des Rosiers ignore dans ses calculs plusieurs aspects qui engendreraient davantage d'économies, fait-il valoir. 

Par exemple, le rapport ne prend pas en considération le fait que Saint-Augustin n'aurait plus à absorber une part des déficits de l'agglomération de Québec.

« C'est près de 24 M$ que le consultant choisi par les conseillers estime que les Augustinois économiseraient d'ici 2030 si on adoptait la nouvelle entente. Imaginez si tous les termes de ladite entente étaient considérés avec tous les avantages pour Saint-Augustin-de-Desmaures... », plaide le maire Juneau.

En considérant uniquement les calculs de M. Des Rosiers, le maire estime que les contribuables pourrait éviter près de 4 % d'augmentation de taxes par année pour les trois prochaines années.

Pour 2016, la hausse des taxes municipales pourrait être réduite de 3,3 %, selon Sylvain Juneau. « Seulement pour l'année en cours (2016), si l'entente est adoptée dans sa forme actuelle d'ici le 15 février 2016, le taux de taxation moyen pourrait être diminué à 1,6 % au lieu des 4,9 % déjà facturés aux citoyens dans le compte de taxes qu'ils viennent de recevoir », précise le maire.

Sylvain Juneau s'engage à présenter une proposition en ce sens si l'entente est signée.

Il doit convoquer une séance extraordinaire du conseil municipal au cours des prochains jours pour tenter de faire adopter l'entente qu'il a signé avec le maire de Québec en novembre dernier. Régis Labeaume a rejeté l'éventualité de renégocier ses termes. 

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures conteste devant les tribunaux l'actuelle facture d'agglomération.

Plus d'articles