Retour

Sainte-Brigitte-de-Laval sommée de réintégrer un ex-employé congédié

La mairesse de Sainte-Brigitte-de-Laval, Wanita Daniele, est déboutée en Cour supérieure du Québec dans sa tentative de reporter la réintégration d'un ex-employé congédié en 2014. Dans une décision rendue vendredi, la juge Lise Bergeron ordonne à la municipalité de réintégrer sans délai l'ancien directeur des affaires juridiques et ex-greffier Sylvain Déry.

La Cour supérieure rejette donc la requête de la Ville, qui souhaitait avoir jusqu'au 28 août pour analyser le dossier de Sylvain Déry.

Ce dernier, par voie de communiqué, se dit « très satisfait » de la décision rendue par la juge Bergeron. 

Sylvain Déry refuse toutefois d'accorder des entrevues parce que des discussions sont en cours afin de planifier son retour prévu pour lundi prochain, étant donné que les bureaux de la Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval sont fermés les vendredis après-midi.

Respect de l'ultimatum

Rappelons que dans une décision rendue à la fin du mois de juillet, la Commission des relations du travail (CRT) a blâmé sévèrement la municipalité pour le congédiement injustifié de Sylvain Déry et de l'ex-directeur général, Gaétan Bussières.

La CRT avait donné un ultimatum de huit jours à la Ville pour réintégrer Sylvain Déry dans ses fonctions.

Or, la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval alléguait en Cour supérieure qu'elle ne disposait pas de suffisamment de temps dans les circonstances.

L'ex-directeur des affaires juridiques a été congédié en février 2014, sous des motifs d'insubordination et manque de loyauté, entre autres.

Plus d'articles

Commentaires