C'est ce samedi que Samuel Matteau présentera son premier long métrage de fiction, Ailleurs, au Palais Montcalm, dans le cadre du Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ), une ville que le cinéaste habite, aime et observe dans ses moindres coins sombres.

Un reportage de Jean-Simon Fabien

Ailleurs se déroule justement dans la Capitale-Nationale et Samuel Matteau a voulu utiliser les attraits et traits distinctifs de la ville pour mettre en scène l’histoire de Thierry et Samu, deux adolescents de 15 ans qui fuient le confort cossu du nid familial, sur la Rive-Sud, en route vers une quête initiatique qui les conduira à une mystérieuse grotte.

Durant leur périple, au contact d’un groupe d’orphelins, Thierry et Samu expérimentent le passage à l’âge adulte alors qu’ils découvrent la liberté et l’amour. Autant d’expériences qui vont entraîner leur lot d’épreuves.

Le décor particulier de Québec, avec la rigueur de ses paysages bétonnés, et le côté romantique de son patrimoine architectural a inspiré le cinéaste. Les clivages sociaux que portent aussi les différents décors sont importants pour l’histoire de Samuel Matteau.

Le Vieux-Québec, la Basse-Ville, le séminaire des Pères Maristes, dans le quartier Sillery, sont autant de lieux qui sont ancrés dans l’imaginaire des gens de Québec et que le réalisateur a souhaité exploiter.

Squat

Lors du tournage de Ailleurs, le film de Samuel Matteau avait comme titre de travail, Squat. Il s'agissait en fait du titre du scénario de Jacques Laberge duquel s’est inspiré Guillaume Fournier, complice du réalisateur, lui aussi créateur de Québec. Squat est l’adaptation du roman de Paul Rousseau, Haine-moi! paru en 1997.

Les rênes du projet ont été confiées au duo Matteau / Fournier lorsque le Groupe Vélocité a acquis les droits de Squat. C’est à ce moment que la volonté de camper cette histoire sombre à Québec est née.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine