Le Canada n'a récolté aucune médaille, vendredi, lors de la quatrième journée des Championnats du monde de natation en petit bassin qui sont disputés à Windsor, en Ontario, mais Katerine Savard s'est inscrite dans le livre des records canadiens. L'athlète de Pont-Rouge a pris le sixième rang du 50 m papillon en stoppant le chrono à 25 s 51/100.

Savard a du même coup effacé par neuf centièmes de seconde l’ancienne marque nationale détenue depuis 2012 par la Britanno-Colombienne Noemie Thomas.

La victoire est allée à la Danoise Jeanette Otteden (24,92) qui a devancé l'Américaine Kelsi Worrell (25,27) et la Japonaise Rikako Ikee (25,32).

« Je suis vraiment satisfaite. Faire le record canadien était vraiment ce que je visais alors je suis vraiment contente de l’avoir fait », a indiqué la nageuse de 23 ans qui est aussi détentrice du record canadien au 100 m papillon en petit bassin.

En parcourant la distance en 25,76 s en demi-finale jeudi, Savard savait qu’il y avait encore place à amélioration. « J’ai essayé de travailler mon départ, mais il m’en manque encore. J’étais capable de voir les filles partir à côté de moi », a expliqué celle qui travaillera sur cet aspect ces prochains mois.

La Québécoise n’a pas raté une soirée de finales depuis le début des mondiaux. Finaliste au 200 m libre mardi, puis au 200 m papillon mercredi, elle était de retour dans la piscine jeudi soir pour la demi-finale du 50 m papillon. En plus des trois épreuves individuelles, Savard a participé aux préliminaires du relais mixte 4x50 m libre mercredi et à la finale du relais mixte 4x50 m quatre nages jeudi.

Préparée pour cette charge de travail, Katerine Savard savait à quoi s’en tenir. « Je me suis entraînée à faire plusieurs courses de suite, notamment dans des compétitions universitaires, pour pouvoir tenir le coup », a-t-elle indiqué.

Deux épreuves sont au programme de Savard samedi. Elle sera du 100 m papillon et du relais 4x200 m libre.

Le 50 m papillon était la seule des huit finales à l'affiche vendredi, où l'on retrouvait un(e) représentant(e) battant pavillon canadien.

D'autre part, Jacqueline Kylie Masse a assuré sa qualification pour la finale du 50 m dos. La nageuse de Windsor, médaillée d'argent au 100 m dos mercredi, a inscrit le quatrième temps des demi-finales (26,34), le deuxième de sa vague.

Rachel Nicol, de la Saskatchewan, s'est quant à elle qualifiée pour la finale du 100 m brasse. Par contre, Kierra Smith de la Colombie-Britannique n'a pas franchi les demi-finales de la même épreuve.

Enfin, soulignons le cinquième titre cette semaine de la Hongroise Katinka Hosszu. La triple championne olympique a remporté l'or au 100 m quatre nages individuel.

Plus d'articles

Commentaires