Retour

Séance d'information sur le G7 : des commerçants témoignent de leurs inquiétudes

Des centaines de citoyens de Québec, dont certains étaient visiblement inquiets, ont assisté à la rencontre d'information organisée par les forces de l'ordre mercredi soir afin de rassurer la population à moins d'un mois de la tenue du G7, à La Malbaie dans Charlevoix.

La salle de l’Hôtel Château Laurier qui comptait 400 places était remplie à pleine capacité.

Les représentants de plusieurs associations commerciales et de citoyens sont venus tour à tour exprimer leurs préoccupations concernant la possibilité que des manifestations aient lieu au centre-ville de Québec.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) s'est de nouveau fait rassurant.

« Est-ce qu’on doit fermer nos commerces? Et si jamais il se passe quelque chose, qui va nettoyer, on ne sait rien », a soutenu le président du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, Louis Dumoulin.

« Est-ce que vous devez fermer vos commerces ? La réponse, c’est non. On pense que les manifestations vont se dérouler normalement et que l’on pourra les contenir », a rétorqué André Turcotte, du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

La députée de Taschereau, Agnès Maltais a également fait part de ses inquiétudes quant au remboursement des pertes que certains commerçants pourraient subir s’ils devaient fermer en raison des manifestations.

Remboursements

La directrice générale des programmes des Sommets, Louise Léger, a pour sa part signifié que des programmes existent afin de permettre des remboursements.

« Si c’est nous qui disons: “fermez vos commerces”. Vous serez remboursés », a expliqué Mme Léger.

Les remboursements seront toutefois plus difficiles à obtenir si le commerçant choisit lui-même de fermer ses portes de façon préventive, a-t-elle ajouté.

Un représentant de l’industrie des calèches a quant à lui évoqué de nombreuses craintes par rapport à la tenue du Sommet.

« Lors du Sommet des Amériques on a pas pu travailler pendant 10 jours. »

Le Sommet du G7 se tiendra à La Malbaie les 8 et 9 juin, mais le centre de presse sera établi dans la capitale nationale.

Les pompiers se préparent

Le Service de protection contre les incendies de la ville de Québec se prépare aussi en vue du G7.

En plus de l’escouade déjà formée à la division des matières dangereuses, tous les pompiers qui seront affectés au G7 reçoivent ces jours-ci une formation spéciale en lien avec les événements, axée entre autres sur la décontamination.

Selon nos informations, des espaces de stationnement en Haute-Ville seront réservés en cas d’héliportage d’effectifs et de matériel si nécessaire.

Avec les informations de Nicolas Vigneault

Plus d'articles