Retour

Secteur public : une contre-proposition des syndicats déposée demain

Le Front commun syndical entend présenter une contre-offre au gouvernement Couillard demain dans le cadre des négociations pour le renouvellement des conventions collectives des employés de l'État.

Cette contre-proposition sera une réponse aux dernières offres de Québec dévoilées le 6 novembre dernier par le président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux.

La vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque, qui est aussi responsable des négociations, promet une offre « significative ».

« On vise de pouvoir faire ça le plus rapidement possible pour vraiment donner un nouvel élan à la négociation pour que le gouvernement, qui nous dit être prêt à mettre toutes les énergies nécessaires pour faire évoluer les tables de négociations, puisse voir que nous aussi on est capables de faire un pas. »

Le premier ministre s'est réjoui en début d'après-midi de l'annonce du dépôt d'une contre-proposition. Philippe Couillard espère toujours en arriver à une entente négociée, mais il admet que le temps presse.

« Moi, encore une fois, le but que je poursuis c'est d'en arriver à une entente négocier. Tant que je vois que c'est possible de bonne foi d'en arriver dans une entente négociée, moi je vais continuer à faire les efforts requis. » Le gouvernement souhaite un règlement dans les premiers jours de 2016.

Les grèves tournantes du Front commun touchent Montréal et Laval lundi et mardi. Si aucune entente n'est conclue, des journées de grève auront lieu les 1er, 2 et 3 décembre prochains dans toutes les régions du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine