Retour

SharQc : Émery Martin condamné et libéré en raison de sa détention préventive

Le Hells Angel Émery Martin a été condamné à 15 ans et 8 mois de prison, cet après-midi, au centre de services judiciaires Gouin, à Montréal. Il est toutefois un homme libre parce qu'il a purgé l'équivalent de sa peine en détention préventive.

Un montant de 30 000 $ lui a été confisqué.

Membre des Hells Angels du chapitre de Québec, il avait plaidé coupable plus tôt cette semaine tout juste avant le début du procès SharQc.

L'homme originaire de Sainte-Anne-de Madawaska, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, faisait face à une accusation de complot général de meurtre.

Le procès SharQc doit débuter lundi avec cinq accusés.

Six ans déjà

En avril 2009, l'opération policière SharQc (Stratégie Hells Angels rayon Québec) avait mené à l'arrestation de 156 personnes que la poursuite avait identifiées comme étant des Hells Angels ou étant reliées à l'organisation.

L'opération SharQc était le résultat de trois ans et demi d'enquête des diverses escouades régionales mixtes sous l'égide de la Sûreté du Québec.

Depuis, trois de ces Hells Angels sont morts et huit sont toujours recherchés par la police. Jusqu'ici, 105 accusés ont évité un procès en plaidant coupable.

Plus d'articles

Commentaires