Retour

« Signal positif » pour le centre de prédédouanement à Québec

En mission à Washington, le premier ministre Philippe Couillard affirme que le dossier de centre de prédédouanement à l'aéroport international Jean-Lesage progresse.

« Le signal est positif », a mentionné le premier ministre du Québec après une allocution devant des gens d'affaires et une rencontre avec le conseiller principal du président Obama en matière de commerce, Michael Froman. 

Le projet est mené parallèlement à celui de la gare Centrale de Montréal, qui demande également son centre de prédédouanement.

« La question, à l'aéroport de Québec, semble très très bien aller. À la gare, c'est un peu plus compliqué, mais ça va bien aussi. Je pense qu'on peut être optimiste qu'on va être capable de régler ces questions, ce qui va être un gros avantage non seulement pour nos voyageurs, mais également pour le transport de marchandises », a précisé le premier ministre.

Huit aéroports canadiens possèdent déjà un centre de prédédouanement, qui permet aux passagers de franchir les douanes américaines avant leur départ du Canada.

L'automne dernier, le gouvernement Couillard a nommé l'ex-ambassadeur du Canada à Washington Raymond Chrétien émissaire dans le dossier, afin de mener les discussions avec les États-Unis.

Le projet figurait sur la liste des priorités du maire de Québec lors de la dernière campagne électorale fédérale.

Plus d'articles