Quelques mois après un trop bref retour au jeu avec les Bruins de Boston, le vétéran Simon Gagné, 35 ans, annonce sa retraite au terme d'une carrière de 15 saisons dans la LNH.

« Aujourd'hui je veux remercier mes entraîneurs et mes coéquipiers. Vous m'avez inspiré à me dépasser. Vous m'avez fait comprendre qu'il fallait plus que du talent. Il faut des sacrifices et il faut travailler plus fort que vos adversaires, a d'abord lancé Gagné. Je veux remercier mes partisans qui m'ont donné l'énergie et l'inspiration pour performer. »

« J'accroche mes patins, calmement et en paix avec ma décision. Le moment est venu pour moi et c'est la bonne décision », a ajouté Gagné, à qui l'organisation du Canadien de Montréal avait préféré son coéquipier des Remparts de Québec Éric Chouinard lors du repêchage de 1998.

Gagné a amassé 601 points (291-310) en 822 matchs de saison avec les Flyers de Philadelphie, le Lightning de Tampa Bay, les Kings de Los Angeles et les Bruins de Boston.

Il a connu sa meilleure saison en 2005-2006 avec une récolte de 79 points, dont 47 buts, avec les Flyers. Il a remporté la Coupe Stanley avec les Kings ainsi qu'une médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 avec l'équipe canadienne.

Un côté sombre de la carrière de Simon Gagné a été les multiples commotions cérébrales dont il a été victime. Il a avoué en conférence de presse avoir subi de sept à huit commotions cérébrales diagnostiquées.

L'athlète originaire de Sainte-Foy était parvenu à se tailler un poste avec les Bruins la saison dernière après avoir raté une saison complète. Il a toutefois choisi de mettre fin à sa saison après 23 matchs pour se rendre au chevet de son père, qui est décédé peu après d'un cancer.

Plus d'articles

Commentaires