Retour

Succès de foule pour la visite de Vladimir Guerrero à Québec

Même si près de 15 années se sont écoulées depuis qu'il a disputé son dernier match dans l'uniforme des Expos, Vladimir Guerrero est toujours aussi populaire auprès des amateurs de baseball de Québec.

Un texte de Louis Gagné

À preuve, des milliers de partisans se sont déplacés au stade Canac, jeudi soir, afin de voir le célèbre numéro 27 en personne. Invité par l’organisation des Capitales de Québec, Vladimir Guerrero a participé à une séance de photo avec les amateurs avant d’effectuer le traditionnel lancer protocolaire.

Malgré sept saisons passées à Montréal, l’athlète dominicain n’avait jamais mis les pieds à Québec. L’invitation du président des Capitales, Michel Laplante, lui offrait une belle occasion de se reprendre.

« Je suis très content d’être ici. Je n’avais jamais pu venir à Québec, mais j’en entendais parler. Ça me fait plaisir de venir ici, de rencontrer les enfants et les amateurs qui n’ont pas eu la chance de me voir jouer quand j’étais à Montréal », a confié Guerrero par l’intermédiaire d’un interprète.

Un des plus grands

Michel Laplante était ravi d’accueillir un athlète de la trempe de Vladimir Guerrero, un des meilleurs joueurs à avoir joué avec les Expos, selon lui.

« On a nos favoris. On pense à Gary Carter, Andre Dawson, Vladimir Guerrero, Pedro Martinez, Steve Rogers. Il fait partie des grands joueurs qui sont passés par Montréal et c’est agréable de l’avoir ici », a commenté le président des Capitales.

Ancien lanceur dans les rangs professionnels, Michel Laplante a brièvement côtoyé Vladimir Guerrero lors du camp d’entraînement des Expos en 2000. Il garde d’ailleurs en mémoire un incident qui s’est somme toute bien terminé.

Alors qu’il affrontait « Vlad » lors d’un match intraéquipe, l’artilleur est passé bien près d’atteindre le puissant cogneur à l’aide d’un tir un peu trop à l’intérieur.

« Je l’ai échappé une petite affaire et Vladimir s’est retrouvé sur le dos avec tout l’état-major des Expos qui me regarde en voulant dire : "Mais as-tu lancé sur lui?", alors que ce n’était pas du tout mon intention », se remémore Michel Laplante en riant.

Temple de la renommée

Vladimir Guerrero a disputé 16 saisons dans les ligues majeures avec les Expos de Montréal, les Angels de Los Angeles, les Rangers du Texas et les Orioles de Baltimore.

Il a frappé 2590 coups sûrs, dont 449 circuits, tout en maintenant une excellente moyenne au bâton de ,318. Des statistiques qui lui vaudront d’être intronisé au Temple de la renommée du baseball, le 29 juillet prochain, à Cooperstown, dans l’État de New York.

Le voltigeur de droite était également reconnu pour ses talents en défense. Son bras canon, entre autres, tenait en respect les coureurs des équipes adverses.

Une pensée pour Montréal

Guerrero garde un très bon souvenir de son passage à Montréal. Il aimerait bien que la métropole obtienne à nouveau une équipe de baseball et que son fils, Vladimir Jr, l’un des espoirs les plus prometteurs des majeures, en fasse partie.

« C’est à Montréal que j’ai eu mes premières chances, c’est à Montréal que j’ai été heureux et c’est là que j’aimerais que mon fils le soit à son tour. »

Après avoir été accueilli par les Capitales de Québec, le futur « immortel » du baseball sera l’hôte des Aigles de Trois-Rivières samedi prochain.

Plus d'articles