Retour

Suggestions culturelles de la rentrée à Québec

Théâtre, musique, humour, les choix de sorties culturelles en cette rentrée sont nombreux à Québec. Voici quelques suggestions des trois chroniqueurs culturels Serge Drouin, Catherine Genest et Patricia Tadros à l'émission Première heure.

Rentrée musicale d'abord, on a l'embarras du choix dans les diverses salles de Québec. Le journaliste culturel Serge Drouin penche pour La fièvre du country avec Guylaine Tanguay. « C'est un gros spectacle dans lequel on rend hommage aux grands du country autant d'ici que d'ailleurs », dit Serge Drouin. Dans ce concert présenté le 4 octobre à la salle Albert Rousseau, Guylaine Tanguay accompagnée de neuf danseuses et danseur, cinq musiciens et du chanteur Carol Renaud, rend hommage aux grands noms du country depuis les années 40.

En électro, Catherine Genest, coordonnatrice à la rédaction du journal Voir, propose Fjord, duo de Québec qui a obtenu un succès viral sur les plates-formes d'écoute en continu. . « C'est un groupe qui donne dans l'électropop, très doux, ambiant, mais en même temps, très accessible. Thomas Casault a une voix magnifique », affirme la chroniqueuse. Le groupe de musique électronique fondé en 2014 par Thomas Casault et Louis-Étienne Santais montera sur scène le 21 septembre au Cercle.

La chroniqueuse suggère aussi KROY, le projet électropop de Camille Poliquin. « C'est une excellente chanteuse, c'est la moitié en fait du groupe Milk & Bone, [...] c'est une fille qui est super créative, inspirée et elle a vraiment un univers bien à elle, sombre, un peu gothique, mais en même temps elle a une voix presque enfantine et ça apporte un peu de lumière dans cette musique », décrit Catherine Genest. Camille Poliquin, qui a été choriste pur David Giguère et Jason Bajada notamment, viendra présenter son projet à Québec le 29 septembre à l'Anti.

Pour sa part Lisa Fischer, le 3 novembre au Palais Montcalm, interpelle particulièrement Serge Drouin. La chanteuse new-yorkaise de 57 ans, qui a remporté un Grammy en 1992, est notamment connue comme choriste de Tina Turner et des Rolling Stones. « Elle sera accompagnée d'un trio, c'est vraiment dans la pop, la soul, et le rhythm and blues, vraiment une voix à découvrir . » Lisa Fischer a été révélée au monde entre autres grâce au documentaire 20 Feet From Stardom sur les coulisses du rock, paru en 2013.

Dans un autre registre, Patricia Tadros de Radio-Canada recommande le jazzman Oliver Jones, qui donnera dans un peu plus d'une semaine son dernier spectacle d'adieu avant de prendre sa retraite. « C'est vraiment officiellement son dernier concert d'adieu. Il ne sera pas seul, il sera avec ses acolytes, le contrebassiste Éric Lagacé et le batteur Jim Doxas et les Piano Cameleons Matt Herskowitz et John Roney, des virtuoses du piano, pour accompagner Oliver Jones. » Le maître du jazz canadien, âgé de 81 ans, montera sur scène le 16 septembre au Grand Théâtre de Québec.

Au théâtre, les spectateurs qui ont eu la chance de se procurer des billets auront le bonheur d'assister à 887 de Robert Lepage, le spectacle incontournable de la rentrée, selon Patricia Tadros. « C'est vraiment l'événement culturel de la rentrée à Québec je pense, toutes disciplines confondues. [...] Robert Lepage attire toujours les foules, mais vraiment cette fois-ci, les échos de la pièce parvenus des quatre coins du monde parlent d'un chef-d'œuvre ». La pièce 887 présentée au Japon notamment, et en France où elle a été créée en février 2015, parle de l'enfance de Robert Lepage à travers le contexte politique du Québec des années 60. Les représentations à venir, du 13 septembre au 8 octobre, feront salle comble au Trident. 

Du côte du théâtre Premier Acte, c'est la pièce Doggy dans gravel du jeune auteur de Québec Olivier Arteau qui ouvrira la saison. Le jeune diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec ne laissera pas indifférent, dit Catherine Genest. « Les gens qui aiment Fabien Cloutier risquent d'aimer cette plume-là. C'est très 2e niveau, on a des personnages plus vrais que nature qui sont, disons-le, assez grivois, c'est vraiment un texte qui grafigne beaucoup et nous révèle aussi beaucoup d'enjeux sociaux, des choses très graves, mais toujours avec beaucoup d'humour. » Doggy dans gravel, qui porte un regard sur l'influence de la culture pop, de la porno et de l'électro est mis en musique par un des comédiens, Vincent Roy. À Premier Acte du 13 septembre au 1er octobre.

Les nostalgiques seront pour leur part comblés avec Les Tannants, spectacle en écho à l'émission phare de la télévision des années 70 qui atteignait alors presque 2 millions de cotes d'écoute au quotidien, souligne Serge Drouin. Shirley Théroux, Pierre Marcotte et Joël Denis se réunissent pour livrer un spectacle teinté d'humour dans une mise en scène de Patrice Coquereau. « C'est un spectacle dans lequel les trois vedettes racontent leurs souvenirs, ils vont faire des chansons, des sketches avec leurs personnages de Toto et Toutoune [...] ». Les Tannants seront en spectacle le 30 octobre de même que le 9 avril à la salle Albert-Rousseau.

Pour une touche d'humour décapant, Serge Drouin arrête son choix sur Mariana Mazza, la nouvelle coqueluche de l'humour au Québec. « C'est vraiment la révélation, la coqueluche, tout le monde veut l'avoir, et c'est un humour très coloré, cru, et même, certains disent vulgaire. [...] elle a des bonnes réparties », énumère Serge Drouin. Le spectacle Femme ta gueule, destiné à un public averti de 16 ans et plus, sera présenté en première à Québec du 15 au 17 novembre à la salle Albert-Rousseau.

Pour finir, les expositions ne sont pas en reste en cette rentrée culturelle, souligne Patricia Tadros. Les visiteurs auront une autre bonne raison cet automne de voir ou revoir le nouveau pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec. La couleur radieuse, première exposition au Canada consacrée à l'artiste français de renom Pierre Bonnard, prendra l'affiche dès le 6 octobre. « C'est très coloré ce qu'il fait, c'est un artiste important, un maître de la peinture moderne, graveur, affichiste. » La couleur domine les peintures, photos, dessins, estampes de l'artiste dont les thèmes de prédilection sont notamment les paysages de Normandie ou de la Côte d'Azur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine