Retour

Surplus salarial encaissé : les commissaires reculent sur leur décision

Les élus de la Commission scolaire des Navigateurs, sur la Rive-Sud, ont fait marche arrière sur leur décision controversée d'encaisser un surplus salarial de 8500 $ engendré par le départ de quatre de leurs collègues avant la fin de leur mandat.

Les commissaires s'étaient d'abord partagés entre eux une somme de 8500 $, un boni représentant environ 500 $ pour chacun.

Une nouvelle résolution a été adoptée, mardi soir, pour verser cet argent en surplus au budget global de la Commission scolaire des Navigateurs.

« Le conseil souhaite assurer la population qu'il a pris acte du message lancé », a déclaré le président de la CSDN, Jérôme Demers.

La décision des commissaires, révélée dans Le Soleil lundi, a été vivement dénoncée. Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, s'était questionné sur la motivation des commissaires.

La Coalition avenir Québec, pour sa part, avait qualifié les commissaires de « déconnectés » en répétant la volonté du parti d'abolir les commissions scolaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine