Retour

Surveillance policière accrue contre les excès de vitesse

Jusqu'au 15 juin, la Sûreté du Québec (SQ) compte serrer la vis aux automobilistes. Dans toute la province, les policiers seront particulièrement sévères envers les conducteurs qui ne respectent pas les limites de vitesse, un comportement qui demeure l'une des principales causes de décès sur les routes.

Samedi matin, des agents étaient présents sur le boulevard Sainte-Anne, à L’Ange-Gardien. Le secteur est particulièrement achalandé, avec le passage d’environ 20 000 véhicules chaque jour, selon le ministère des Transports du Québec.

En 30 minutes seulement, les policiers y ont intercepté 5 automobilistes. « On parle de vitesses pouvant aller jusqu’à 125 km/h dans une zone de 90 », indique Ann Mathieu, porte-parole de la SQ.

Depuis 2012 au Québec, pas moins de 130 accidents mortels sont causés en moyenne chaque année par la vitesse. Ce comportement entraîne aussi des blessures graves pour environ 470 personnes annuellement.

« Il n’y a rien qui peut changer les lois de la physique, souligne Ann Mathieu. Du moment qu’une personne est en excès de vitesse, elle diminue sa capacité de réaction, elle diminue sa capacité de faire des manœuvres d’évitement, elle diminue également le temps de dérapage. »

Outre cette opération Vitesse menée par les policiers, la Société d’assurance automobile du Québec déploiera une vaste campagne de sensibilisation sur le thème de la vitesse au volant pendant l’été 2017.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine