Retour

Taxis au Centre Vidéotron : la Ville satisfaite du premier test

L'entente entre l'industrie du taxi et la Ville de Québec a porté ses fruits. Les spectateurs qui ont assisté au spectacle de Def Leppard samedi soir et qui souhaitaient rentrer en taxi ont pu le faire sans trop d'attente.

Comme stipulé dans l'entente, plus de 340 voitures de taxi étaient présentes sur le site dans une nouvelle aire d'attente aménagée par la Ville de Québec. Les chauffeurs ont effectué plus de 500 raccompagnements et l'ensemble des clients qui souhaitaient quitter le site en taxi ont pu le faire en 65 minutes, légèrement au-dessus de l'objectif d'une heure.

« Les installations de la Ville étaient super, on n'a pas à se plaindre pour ce qui était du stationnement, il y avait beaucoup d'agents de sécurité. C'est un peu au retour qu'on avait des difficultés, mais ça a beaucoup mieux été [qu'au dernier événement] », commente Luc Sélesse, du Regroupement des intérimaires de taxi de Québec.

Quelques points restent cependant à améliorer, dont l'organisation de la file d'attente et l'identification des endroits où les clients peuvent embarquer dans une voiture traditionnelle ou une fourgonnette.

Une rencontre aura lieu entre les représentants des chauffeurs de taxi et la Ville de Québec pour dresser le bilan de la soirée.

Rose-Marie Ayotte, porte-parole à la Ville de Québec, indique que d'autres spectacles d'envergure sont au calendrier, notamment ceux de Céline Dion au mois d'août. « On a encore quelques mois devant nous pour vraiment faire tous les ajustements. Hier, c'est une première qu'on a vécue. »

L'organisation des raccompagnements en taxi a été revue après que le maire ait sévèrement critiqué la lenteur du service lors de certains événements. Certains clients avaient notamment attendu pendant trois heures à la sortie du spectacle de Pearl Jam.

Plus d'articles

Commentaires