Retour

Taxis au Centre Vidéotron : un défi logistique, selon Alexandre Taillefer

L'homme d'affaires Alexandre Taillefer estime que l'arrivée de l'entreprise Téo Taxi à Québec pourrait aider à régler le problème du manque de taxis lors des grands événements au Centre Vidéotron.

« On injecte énormément d'argent dans les logiciels qui nous permettent d'anticiper les demandes, d'anticiper les flottes », explique M. Taillefer.

Invité à réagir à la sortie en règle du maire Labeaume contre les taxis de la ville, en raison de ratés en marge du spectacle de Céline Dion, M. Taillefer croit que ce problème, qui est survenu à quelques reprises lors de grands événements au Centre Vidéotron, demeure un « défi logistique ».

« Le trafic à la sortie du Centre Vidéotron est un vrai cauchemar, affirme-t-il. La mise en place d'une voie réservée pour les autobus et les taxis serait déjà une solution intéressante. »

L'arrivée de Téo Taxi à Québec est prévue pour décembre. D'ici là, la mise en place du projet de loi 100 pourrait également améliorer la situation des taxis à Québec, affirme M. Taillefer.

« Il y a plusieurs enjeux, estime l'homme d'affaires. La question qu'un taxi qui est alloué à un certain territoire ne peut pas prendre un client dans un autre territoire... ça crée énormément d'inefficacité. Le projet de loi 100 va modifier considérablement les territoires au Québec et ça va permettre une plus grande fluidité du trafic entre les taxis. »

M. Taillefer sera en tournée à Québec cette semaine afin de rencontrer des joueurs de l'industrie du taxi.

Plus d'articles

Commentaires